La perte des poils chez le chien

Santé

Il est bien connu que les chiens peuvent perdre leurs poils plus ou moins intensément en fonction dans l’année de leur race. Cette perte des poils est un phénomène incontournable mais elle est peut également être inhabituelle.

2979-1109210K91182

 

La chute de poils naturelle

Il est tout à fait naturel que le chien perde ses poils deux fois dans l’année. Cette période s’appelle la « mue » saisonnière qui a lieu au printemps ainsi qu’en automne. La perte des poils est alors plus importante durant cette période. Les chiens s’adaptent aux saisons en perdant leurs poils. Ils deviennent généralement plus courts en été et repoussent pour affronter le froid de l’hiver.

 

La chute de poils inhabituelle

Les chiens peuvent être stressés comme les humains ou encore ressentir une certaine angoisse qui peut être due à un changement. L’animal peut alors se lécher les pattes ou bien la queue de manière extrême, ce qui pourrait entrainer une irritation ainsi qu’une perte de poils.

 

La chute de poils due aux maladies

La perte des poils peut également être due à un effet inattendu à la suite d’une prise de médicaments, ou encore à certaines maladies. La consultation d’un vétérinaire est préférable dans l’une de ces situations.

Nous trouvons comme maladies principalement les suivantes:

La Teigne : Il s’agit d’un champignon qui se nourrit du poil. Cette maladie est peu urticante mais elle se transmet à l’homme ainsi qu’aux autres animaux.

La Gale : Il s’agit d’une maladie provoquée par un acarien. Elle agit principalement sur les oreilles, les flancs ainsi que les hauts des membres. La gale provoque de fortes démangeaisons.

La Démodécie : Cette maladie est également provoquée par un acarien. La perte des poils est visible au niveau de la tête. Elle peut évoluer en infection plus importante. Elle est touche principalement les touts petits ou bien les chiens faibles.

La Dermatite DAPP (la Dermatite à Piqûres de Puces) : Il s’agit d’une allergie due à des piqûres de puces provoquant également des démangeaisons intenses.

 

La chute de poils et les maladies hormonales

Un dérèglement hormonal peut entrainer la chute des poils. Ces symptômes peuvent être le début d’un diabète sucré, d’hypercorticisme, d’hypothyroïdie ou encore d’hyperoestrogénisme.

 

L’alimentation

Les chiens doivent avoir une alimentation équilibrée et spécifique en fonction de leur âge et de leur taille. Un manque de protéines, d’acides gras poly-insaturés ainsi que de vitamine A peut également être à l’origine d’une chute de poils. Attention, un aliment inhabituel peut être à l’origine d’une allergie et se traduire par une perte des poils. Dans ce cas, il est préférable de consulter un vétérinaire.

Ecrire votre commentaire

Nom: *

Email: *
L'adresse email ne sera pas affichée publiquement.

Commentaires: *